Position de la langue, des lèvres et respiration

Traitements

POSITION DE LA LANGUE, DES LÈVRES ET RESPIRATION

LES CAUSES

L’environnement fonctionnel autour des mâchoires et des dents est de première importance pour le succès d’un traitement orthodontique, pour la stabilité de la dentition ainsi que pour un développement maxillo-facial optimal lors de la croissance.

Si la position de la langue ou des lèvres est déviante, il est souvent impossible de terminer un traitement orthodontique adéquatement et d’obtenir la stabilité des résultats finals.

Une des causes très communes de la position basse de la langue ainsi que des lèvres ouvertes est la respiration buccale.

Ce type de respiration peut prendre racine dans l’enfance à cause de l’asthme, d’allergies, de rhinites, d’amygdalites, d’otites, de sinusites, d’adénoïdes hypertrophiées, de la déviation de la cloison nasale, de l’hypertrophie des cornets nasaux, de la succion du pouce, d’une habitude de suce prolongée, d’une mauvaise transition de la déglutition infantile à la déglutition adulte pour ne nommer que celles-ci.

CHEZ LES ENFANTS

Lorsque l’enfant respire par la bouche d’une façon chronique, le palais demeure étroit et profond. Les mâchoires se développent en hauteur et le visage devient plus long. Un cercle vicieux s’établit : la langue n’est jamais au palais faute d’espace et pousse sur les dents antérieures. Les conséquences évidentes d’un tel développement des mâchoires sont le manque d’espace pour les dents, mais aussi une mauvaise occlusion. Il peut donc en résulter une usure prématurée de la dentition, des problèmes de prononciation, des difficultés de mastication, ainsi qu’une correction orthodontique instable et parfois même un développement asymétrique des mâchoires.

LES TRAITEMENTS ET EXERCICES

Évidemment, l’orthodontie peut corriger le problème de sous-développement du palais et des mâchoires, mais il faut tenir compte des facteurs qui ont engendré cette situation. À cet effet, nous allons recommander le patient au médecin de famille, au pédiatre, à l’ORL ou à l’allergologue pour une investigation. Par la suite, il est presque toujours nécessaire que l’enfant fasse des efforts pour modifier ses habitudes de respiration et de position de la langue et des lèvres.

Durant le traitement orthodontique, lorsque le temps est venu de travailler à changer la position de la langue pour améliorer la tonicité des lèvres et pour faciliter la respiration nasale, nous aurons besoin de la coopération et de la persévérance du patient. Cela est primordial pour obtenir un changement significatif. Lors de cette période, les exercices et les efforts quotidiens sont obligatoires.

Nous pouvons suggérer des exercices, mais nous recommandons de consulter un orthophoniste. De plus, lorsque le traitement orthodontique sera terminé, le patient devra poursuivre les exercices appris afin d’éviter une rechute.

Phase d’interception

 

Phase 2

Trucs et conseils de la même catégorie

Pourquoi porter des élastiques ?

Pourquoi porter des élastiques ?

Catégories :

Les élastiques sont essentiels pour les appareils fixes, car ils contribuent à amener les dents et la mâchoire à la position désirée. Il est bien important de porter ces élastiques adéquatement.

En savoir plus
Le Forsus

Le Forsus

Catégories :

Le problème rencontré le plus fréquemment en orthodontie est la position de la mâchoire inférieure trop reculée par rapport à la mâchoire supérieure (surplomb antérieur).

En savoir plus
Petit guide de survie du patient

Petit guide de survie du patient

Catégories : ,

Ce guide contient plusieurs trucs et conseils à suivre et à faire en cas d’imprévu lors du traitement.

En savoir plus
L’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil

Catégories :

Saviez-vous que 20 % des adultes souffrent d’apnée du sommeil ? Sur ce nombre, 85 % ne sont pas diagnostiqués. Si vous ronflez, vous pourriez peut-être souffrir d’apnée du sommeil.

En savoir plus
Voir tous les trucs et conseils